Yoga égyptien
Yoga Egypte ancienne

Yoga égyptien

yogi babacar khane

I – Le Yoga Egyptien  : mon ressenti

Cet Homme né en 1935 est très inspirant. J’ai eu la chance d’assister à plusieurs stages, j’apprécie ses différentes qualités  : simplicité, humilité, force, humour, d’une grande présence et accessible.

En pratique  : Les postures spécifiques du yoga pharaonique surprennent par la rigueur du maintien et luttent contre le laisser aller des postures simples du quotidien. Les attitudes négligées, affaissées finissent par déformer et empêchent une bonne circulation de l’énergie (baisse de vitalité, fatigue, dépression). « Pratiquer c’est rééduquer le physique et le mental ».

Spécificités :

Les mains sont comme des antennes émettrices ou réceptives. Plus les mains sont ouvertes, plus le dos se redresse. Fermer les mains à l’inspiration attire la force et l’énergie dans le corps. Ouvrir à l’expiration permet de rendre le souffle usé et l’énergie négative.

  • La posture du Ka, ou chandelier où les mains sont tournées vers l’avant, les coudes pliés à la hauteur des épaules, coudes et épaules vers l’arrière. Cette posture redresse, rééduque le dos. C’est une ouverture du cœur, croisement entre verticalité et horizontalité.

« Un moyen d’entrer en résonance avec l’infini qui nous habite ».

C’est aussi un merveilleux poète permettant par ses textes d’aller aussi bien à la rencontre de soi que de l’univers … ou bien est-ce la même chose ?

J’ai enregistré une séance de yoga égyptien sur ma chaine YouTube, c’est ici ………

https://www.youtube.com/channel/UCDdhZs34gqKKJzcT1euUjkA

Bonne pratique ! 

II – Le Yoga Egyptien : son parcours, son histoire

infos extraites de son site : http://www.iiy-yogikhane.ch/yoga_pharaonique.html

Yogi Khane est aujourd’hui considéré comme le spécialiste mondial du Yoga Egyptien dont il a fait revivre de nombreuses postures et renouvelé la pédagogie. Mais il ne faut pas oublier que c’est aussi un maître en hatha-yoga et un adepte du kriya-yoga, disciple de Paramahansa Yogananda.

Le pédagogue et l’homme de synthèse
Après avoir créé la première section de l’Institut International de Yoga, à Dakar, en 1960, Yogi Khane fut appelé en Europe en 1965 par le Docteur Baumgartner d’Aix-les-Bains qui lui demanda de collaborer avec lui dans le traitement de ses malades rhumatisants. Cette collaboration se poursuivit jusqu’à la mort du Docteur en 1980 sous la forme de cures à Aix-les-Bains et à Gorée. Elle fut déterminante dans le parcours de Yogi Khane, car elle l’a orienté vers l’exploration de méthodes pédagogiques nouvelles pour rendre le yoga accessible à des personnes dont la souplesse et la mobilité étaient fortement limitées. Il a ainsi mis au point une pédagogie très novatrice, basée sur une association unique entre trois disciplines :

Ayant constaté les bienfaits de cette association sur les malades, Yogi Khane eut l’idée d’utiliser les mêmes techniques lors des cours qu’il donnait à Dakar et dans les séminaires qu’il avait commencé à donner en Suisse et dans d’autres pays d’Europe, car cette association permettait d’aller plus loin dans les asanas tout en protégeant et en fortifiant muscles et articulations. Il avait constaté que beaucoup d’adeptes et professeurs de yoga arrivaient en stage avec des lombalgies ou des sciatiques, et il pensait, avec raison, que sa méthode pouvait les aider à éviter ce genre de problèmes.

Le formateur : création d’école de formation en Europe et au Canada

L’auteur : publication de plusieurs livres de yoga, et  des recueils de poèmes et textes de méditation

Le Yogi-thérapeute
Docteur en ostéopathie et en chiropraxie, Yogi Khane a collaboré étroitement avec d’éminentes personnalités du monde médical, en particulier des psychiatres et des rhumatologues. Comme nous l’avons mentionné plus haut, il fut de 1965 à 1980 assistant du célèbre gérontologue et rhumatologue Philippe Baumgartner. Il collabora aussi avec le Dr. Colomb et d’autres psychiatres dakarois. Il put ainsi développer des techniques de yoga efficaces dans la prévention et le traitement (en association médicale) de nombreuses pathologies :
– rhumatismes
– suites de fractures
– tendinites
– sciatiques
– lombalgies
– dorsalgies
– dépression nerveuse
– anxiété, insomnie
– maux d’estomac.

Fermer le menu