menu menu fermé

PATANJALI : Yoga-Sutras

Le yoga dont les origines remonteraient à 5.000 ans a vu sa philosophie écrite par le sage indien Patanjali au 2ème siècle : Yoga-Sutras. L’œuvre de référence du yoga, qui décrit en 195 sutras, ou petits versets, le fonctionnement du mental et indique différentes manières d’appréhender le yoga, et de l’intégrer dans notre vie.
Ces aphorismes, toujours d’actualité, où l’on y retrouve des aspects de la vie qui alternent entre : Souffrance et Bonheur – Doute et Certitude – Confusion et Discernement. En cherchant à éviter la souffrance, nous y trouverons notre voie personnelle, car le yoga ouvre un chemin qui mène au bonheur durable et à la pleine réalisation.

Le texte de Patanjali comporte quatre chapitres :

Le premier : Samadhi Pada définit le yoga, la pratique, les problèmes que nous pouvons rencontrer et leurs solutions. La finalité du yoga est le Samadhi, cet état de conscience libre des automatismes de comportement et de pensée, on peut faire un avec la vie, en acceptant que tout change et se modifie.

• Le deuxième Sadhana Pada, chemin spirituel, la stratégie pour développer l’attention, en opposition à l’état de distraction dans lequel nous vivons. Les 5 causes de souffrance, obstacles au développement, ou Kléshas sont développées ci-après (A) ainsi que les 5 premières étapes sont exposées (B).

• Le troisième Vibhuti Pada nous guide vers la pratique combinée de la concentration et la contemplation pour atteindre un état d’unité et développer une attention de plus en plus profonde. 3 autres étapes sont décrites, portant à 8 étapes, 8 branches du yoga (voir ci-après)

• Le quatrième, Kaivalya Pada, le dernier chapitre, révèle l’objectif du Yoga : maîtriser l’esprit, développer une perception claire et se libérer de tout attachement.

L’écoute du message de Patanjali en Sanskrit par ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=WzCrhOPxt6M , les vibrations nous enveloppent. 
Et la lecture en français … nous parle. Chaque mot nous conduisant vers l’Essentiel.

Quelques phrases clés des Yoga-Sutras:

Sthira sukham asana : Les postures de yoga sont à la fois stables et confortables. (II.46)

Yoga shchitta vritti nirodhah : Le yoga est l’arrêt de l’activité automatique du mental. (I.2)

Abhyasa-vaïragyabhyam tan nirodhah : L’arrêt des pensées automatiques s’obtient par une pratique intense dans un esprit de lâcher prise. (I.12)

(A) Les 5 Kléshas ou le champ de l’émotionnel

Les causes de la souffrance sont l’aveuglement, le sentiment de l’égo, le désir de prendre, le refus d’accepter, l’attachement à la vieAvidya : l’ignorance dans le sens d’une conscience limitée basée sur nos idées, sans acceptation de la réalité.
Anitya : quand on s’ouvre à la réalité, l’identification à l’égo diminue.
Drig : le sentiment de l’égo vient du fait que l’on identifie le spectateur et le spectacle. L’attachement, les désirs sont liés à la mémoire du plaisir. On pense pouvoir être satisfait avec la réalisation d’un souhait.
Dveshah : c’est l’aversion, le rejet de quelque chose, basé sur nos projections ou la peur de souffrir.
Abhiniveshah : l’instinct de conservation, lié au sentiment que l’on a de son importance, est enraciné en nous, même chez l’érudit. C’est la peur de la mort.

(B) Les 8 branches du yoga ou Ashtanga Yoga (huit signifiant ashtanga en Sanskrit) :

1/ Yama, ce qu’il est souhaitable de calmer par un ou plusieurs des 5 principes éthiques

– Ahimsâ : la non violence envers les créatures vivantes et nos pensées
– Satya : la véracité, avoir une parole impeccable
Asteya : l’honnêteté
– Brahmacarya : ne pas disperser son énergie
– Aparigraha : ne pas convoiter

2/ Niyama : ensemble de règles de vie personnelles pour augmenter son énergie

– Saucha : la pureté (paroles et alimentation)
– Santosha : le contentement
– Tapas : la discipline
– Swadhyaya : l’étude de soi et des textes sacrés
– Ishvara pranidhana : l’abandon à quelque chose de plus grand que soit, qu’on peut appeler Dieu, le Cosmos, la Nature

3/ Asanas : les postures que nous réalisons en cours de yoga, devant être agréables et stables, tenues longtemps avec les gestes appropriés (bandha et mudra)

4/ Pranayama : science de la respiration, la clé du yoga. Il permet au yogi de se nettoyer du karma accumulé et d’augmenter ses énergies subtiles ou vibrations. Un pratiquant empli du feu du pranayama peut entrer dans les états méditatifs les plus profonds.

5/ Pratyahara : retrait des sens. A l’image de l’’entrée en sommeil où les sens s’estompent, l’énergie accumulée par les pratiques précédentes va permettre au yoga d’entrer dans un autre état que le sommeil.

6/ Dharana : attention

7/ Dyana: méditation

8/ Samadhi : état d’unité, de bien être absolu

 

 » Le privilège rare que représente un corps humain vous a été donné à la seule fin de suivre une discipline pour réaliser votre Divinité.  » (Mâ Ananda Moyî)

Résultat de recherche d'images pour "Mâ Ananda Moyî)"

05-08-18 | 0 comments | in Yoga

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML balises et les attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Le yoga de l'énergie

Cours

Contact